Projets

Le jardin de l'un,

le jardin de l'autre

Chercher à rendre l'œuvre accessible et intuitive. Agrémenter, évoluer ou transformer, le jardin de l'un contribue au jardin de l'autre. Chercher (à composer) sans se chercher, se retrouver au cœur de l'œuvre. La nature reprend ses droits, propagation de l'œuvre.

“Le jardin de l'un, le jardin de l'autre” est une œuvre jardin où les plantes de couvre-sol constitue le lien social, plastique, et “s'arrache” l'espace commun. Les panières en lames de zinc tressés, mises à disposition, permettent à celles ou ceux qui le souhaitent de constituer une frise de formes géométriques. Elles mettent en avant la notion de motif utilisé dans la tapisserie, la mosaïque, le tissage, l'ornementation. L'œuvre de l'un perdure dans le jardin de l'autre. “Le jardin de l'un, le jardin de l'autre”, propose une œuvre évolutive spatialement et graphiquement. L'installation compose avec les valeurs propres à l'art paysagé (couleurs, structure) et stimule une partie des sens du visiteur (toucher, vue et écoute de l'autre).

Format
Variable

Technique
Mixte (zinc, plantes couvre sol)

Élément déterminant Le fragment ou l'objet portant toute une histoire marquée, devient à son tour le déterminant de la composition. Série
What are the Limits? Un point de départ, un potentiel d'explorations spatiales, une prise de possession du territoire avec les limites qui sont accordées. Performance
Exp&Me, reports et dépliés en continuum Échanger et animer des châssis par un principe de transfert. Variations
Licence to use Composer à partir d'éléments collectés opaques ou transparents, différentes relations, superpositions. Projet participatif